Petit poème du dimanche

Publié le par CricriCat

L'Albatros

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.


Charles BAUDELAIRE

Les Fleurs du mal (1857)



Image du net

Publié dans Poèmes

Commenter cet article

Bea kimcat 11/11/2009 16:00


coucou cricricat
j'ai toujours aimé ce poème
bonne pause
bisou doux
béa kimcat


mimiche 10/11/2009 18:48


Superbe ce poème et l'illustration aussi .
Bisous.


CricriCat 10/11/2009 23:26


Merci Mimiche. Bisous


gene 09/11/2009 23:04


un superbe oiseau .bisous


CricriCat 09/11/2009 23:19


Oui, c'est beau....... Bonne nuit Gene. Bisous


Cécile CC 09/11/2009 09:58


Ma puce va bien mises à part les coliques, je l'adore ma crevette si tu savais...


CricriCat 09/11/2009 22:58


Ah, merci pour ces bonnes nouvelles Cécile. Je comprend que tu l'adore ta crevette, c'est tellement mignon. Mon petit-fils Rafael a eu 4 mois et je craque litéralement !!!!!! Bonne nuit Cécile.
Bisous


sonya972 09/11/2009 02:00


c'est un très joli texte
je te souhaite une très belle semaine

ta photo est superbe
gros bisous 


CricriCat 09/11/2009 22:45


Merci Sonya. Belle semaine à toi aussi. Bisous